Trouver les coins à carpe au lac du Bourget

Trouver les coins à carpe au lac du Bourget

La carpe est relativement peu pêchée au lac du Bourget et seulement par quelques amateurs d’émotions, car une belle pièce ne se laisse pas facilement amener.

Ce peu d’empressement vient de la complication de la pêche. Il faut d’abord découvrir les coins. Les meilleurs se trouvent aux confluents des trois rivières ; à proximité de l’entrée du tiunnel de la Colombière, sur la commune de Brisson-Saint-Innocent ; sous les rochers de Bourdeau ; au Lido, sur la commune de Tresserve. On repère les bancs à midi, par grand soleil, lorsque les carpes sautent lourdement, retombant avec un claquement caractéristique. Il est nécessaire d’amorcer le coup pendant plusieurs jours de suite, en déposant des boules, grosses comme le poing, de terre glaise farcie de fèves, de carrés de pommes de terre cuites, de grains de blé et de maïs cuits. Le soir précédant le premier jour de pêche, semez sur le coup des rondelles peu épaisses de pommes de terres cuites. Ces rondelles se plaquant au fond seront donc difficiles à saisir par la carpe, qui engamera de préférence les cubes de pommes de terre qui dissimulent les hameçons.

La technique de la pêche de la carpe est, pour le reste, la même que celle en rivière : à la pelote, à la pomme de terre, à la fève ou au maïs.

En lac, la carpe mord souvent dans la première et dans la  dernière heure de la journée, et aux alentours de midi.

Il ne restera pas rare, sur ces mêmes coins, de toucher aussi des tanches ou de grosses brèmes.

Fermer le menu
×